Ignocratie #1

Moutons

D’aucuns ont prétendu que les familles heureuses se ressemblaient toutes et que les familles malheureuses l’étaient chacune à leur façon. Il faut avoir vécu les grands espaces naturels et le désert humain pour faire un tel constat…
Mais en Ignocratie, Terre dévastée où les grands espaces verts ont disparu et où le désert humain est devenu foule trop nombreuse et agitée; le constat est sensiblement différent: les familles malheureuses se ressemblent toutes, les familles heureuses, en revanche, le sont chacune à leur très ingénieuse façon…
C’est qu’en Ignocratie, puisque tout le monde l’ignore, le malheur est venu cogner à la porte de tous les foyers: pollutions, pénuries, guerres, malbouffes, éducations au rabais, fractures sociales abyssales, déclin généralisé de la santé, mise au placard des vieux, des jeunes et des pauvres; nous en passerons et des meilleures…
Mais ce n’est pas la raison de la chute à venir de notre civilisation.
Car si cet effondrement inévitable est dans toutes les bouches, la raison de cette catastrophe imminente et inéluctable est bien plus simple que ne veulent le faire croire tous les premiers ministres, les premiers de la classe ou les petits colibris inutiles devenus légion pour désigner des coupables et des solutions improbables.
Oui, l’humanité touche à sa fin.
Oui, la Vie sur Terre ne lui survivra peut-être que sous une forme improbable et imprévisible…
Mais non, ce n’est pas à cause de TOI. Ou de MOI.
C’est à cause d’un menu larcin perpétué dans la petite ville de Pignerpan située dans le sud de la Cranfe.
La Cranfe, un pays minuscule peuplé d’arrogants plus ignorants encore que ne le sont la plupart des habitants d’Ignocratie… Et ce n’est pas peu dire!
Pourtant, en Ignocratie, on ignore tant de chose.
On ignore même comment c’est arrivé, alors que l’évidence crève les yeux: Rouma a été subtilisée et la civilisation vit ses derniers instants et seule une bactérie unicellulaire a des chances de survie.
Ce crime infâme se produisit donc à Pignerpan…
Simone Rancifos pensait pourtant y passer la fin de sa vie, paisiblement.
C’est que Simone Rancifos n’aimait rien, ni personne.
En revanche, elle exigeait une grande tranquillité pour pouvoir s’admirer, allez savoir pourquoi…
Simone Rancifos était laide.
Mais comme en Ignocratie on ignore tout de la beauté et de la laideur, Simone Rancifos semblait belle. C’est en tout cas ce que Sir Mohiertyn pensa d’elle, lorsqu’il la vit pour la première fois.
Il ne faut pas le juger trop sévèrement pour cette faute de goût qui lui serait fatale, plus de quarante ans plus tard…

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s