IGNOCRATIE #36

Moutons

Syr Lamond A Côté, qui était un ami imaginaire de Sir Mohiertyn; parce qu’il faut savoir qu’en Ignocratie comme ailleurs, désormais, il est tout à fait Naturel d’avoir des amis imaginaires, de parler seul ou bien encore de se mutiler; l’embrouillement général, la souffrance collective, la misère: tout ça, tout ça… Syr Lamond A Côté, en plus de marcher en marge de tous – ce qui expliquait le nom qu’il s’était choisi – avait une devise qu’il répétait à l’envi: Ail, ail, ail!

Au début, Sir Mohiertyn pensait qu’il s’agissait de la locution utilisée pour exprimer la douleur: c’est ainsi qu’il crut pendant fort  longtemps que Son Épouse souffrait beaucoup; c’est pourquoi il lui avait passé tous ses caprices. Ceux-là même qui avaient fait d’elle une Marquise aux airs comilfo qui dissimulait le rance et le venin derrière les parfums les plus chers qu’elle pouvait trouver. Ce n’est qu’à la veille de sa mort que le pauvre homme avait saisi le message de son ami dans sa tête: de l’Ail! Pour chasser le démon qui habitait le corps de la belle jeune femme qu’il avait rencontrée et qu’il avait ensuite cherchée toute sa vie durant, pauvre hère. De l’ail, pour éradiquer la Peur et le Mensonge! Mais il était bien trop tard pour réagir et le démon avait eu raison de ses plus de cent kilos de force et de bonne humeur et c’est, la bouche grande ouverte de stupeur, qu’il avait poussé son dernier souffle…

Hermyane avait beaucoup de peine pour ces deux jeunes gens, qui avaient eu devant eux un avenir brillant, mais qui se l’étaient laissé gâcher par la Peur de dire la vérité sur sa peur et l’Ignorance de cette peur viscérale, profonde: de quoi? Allez savoir… D’être vue telle que l’on était, peut-être? A savoir, humaine? C’était étrange… à moins qu’elle ne le soit pas, ce dont Hermyane doutait fort: elle n’était pas une adepte des théories extraterrestres, même si elle ne niait pas la possibilité, évidente, que le miracle de la Vie ait pu se produire ailleurs, quelque part dans les confins de l’Univers… Mais de là à imaginer la Rancifos avec un sang bleu ou vert: fallait pas déconner! Non, mis à part un gros ego fort déplacé, elle ne voyait pas ce qui avait empêché Rancifos de dire à son époux qui elle était. A moins que cela ait un rapport avec le hangar sur les quais malfamés de Pignerpan, ce qui lui paraissait beaucoup plus logique, vous en conviendrez vous aussi, non?

 

 

2 commentaires sur “IGNOCRATIE #36

  1. Coucou ma belle 🙂

    Joyeux noel !

    Je sais que je ne suis plus passée, mais je ne t’ai pas oubliée pour autant. Tu sais autant que moi comment va la vie, les impératifs et « toussa » lol En plus j’ai été malaaaaaade…

    Et toi ça va ? Tu as pu te trouver un logement ?

    Bon j’a du retard de lecture, tant mieux, j’ai bien de lire d’une traite !

    Bon allez à plus ma pusse !

    Akasha.

    J'aime

    1. Salut Beauté!
      Joyeuses fêtes à toi, vous, également!
      Je suis relogée, oui! Parcours du combattant, s’il en est: mais l’éduc’ spé connaît un peu les ficelles, à un petit réseau et s’est démenée, comme à son habitude! J’ai même retrouvé ma Tibouk Kilète et je suis sur plusieurs pistes pour du taf.
      Après, faudra relancer la machine – demande de petit crédit pour petite maison à la montagne et projet alternatif – sans Corbier, évidemment! 🙂
      Mais le plus dur est derrière, ce coup-ci: j’ai un chez moi, je revis, je respire et j’écris, bien sûr!!
      Des bises et à bientôt grosse vache 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s