IGNOCRATIE #99

Poisson d'Avril

 

Hermyane avait envie de jeter la Doursier dehors!
Cette fille était un Boucan: elle passait de l’eau calme et endormie d’un Lac au feu d’un Volcan, hurlait qu’elle voulait obtenir justice, se calmait et voulait câliner Tibouk, fumer un joint dans l’herbe en respirant l’odeur des Cosmos, récupérer son Sex Friend pour Trois nuits, foutre le Feu à une Cave Coopérative, dans le Darg, y creuser tout autour pour Planter des Fruitiers, Pondre un Mioche et l’élever en Taule, parce que le Orange lui irait sûrement comme un Gant. Pour éviter de gifler cette fille pleine de Vie et de Douleurs non entendues par la Justice: Hermyane enfourcha Nitite et décida d’aller faire un tour sur les hauteurs. Là où il faisait encore froid et où la Neige n’avait pas fini de fondre. Cela lui fit penser que la Doursier n’avait pas tort: que faisait cette Putain de justice? Car si elle était honnête avec elle-même et au regard de ses expériences de Terrain, nombreuses et pas toujours faciles à vivre – elle n’était pas en Pierre, Merde! – la plupart de ceux qui peuplaient les taules insalubres et indignes de l’Humanité n’étaient pas ceux qui auraient dû s’y trouver. Tout le système ignocratique était incompétent, corrompu et fermement décidé à rester en place. Les enquêteurs qui enquêtaient durement n’y pouvaient pas grand-chose et les Vestes Rouges continuaient à bouffer des saucisses au bord des ronds-points en demandant aux automobilistes de klaxonner pour changer le Monde…
C’était pas gagné.
Cependant, Hermyane était tenace et quand bien même elle était à la retraite, elle décida de poursuivre un peu cette enquête Surnaturelle sur la Rancifos, la Doursier et tout le ramdam. Juste un peu et juste pour elle-même : car le Travail non terminé la foutait en Rogne!
D’abord, elle ramena Nitite à l’Écurie de la Gare ou son destrier était à l’abri. Ensuite, elle parcourut les rues, à la recherche d’indices. Elle demanda à des Inconnus de prendre quelques photos des dessins sur les murs qui lui paraissaient essentiels et fournit l’adresse du Jorma pour qu’elles soient expédiées, Fissa!
Puis, elle poursuivit sa longue marche et scruta les moindres Graffitis qui se trouvaient sur les murs, sous les Ponts, et cætera, et cætera, et cætera.
Elle trouva de tout petits Collages, miniatures, qui semblaient représenter une route de Campagne et les Parcelles de Terrain qui l’encerclaient. Il était écrit MN018 et 146070. Le Centre de la Vignette contenait systématiquement un petit dessin: un cœur, une étoile ou encore une inscription, telle que Art Is Anal.
L’écriture y était fine et ressemblait à nouveau à celle du Haïku. Et elle venait de Sela: aucun doute pour Hermyane. De plus, la Doursier y ayant vécu aussi; cela n’était pas si surprenant. C’est calmée et préoccupée qu’elle regagna ses quartiers. Elle y trouva une Doursier furibarde parce qu’elle avait raté ses Îles Flottantes et que le Moelleux au chocolat était au Chocolat.
Lorsqu’elle lui signala qu’elle sortait boire un verre parce qu’elle espérait croiser son Sex Friend à qui elle avait envoyé une invitation à une baise torride dans les bois; Hermyane fut soulagée de retrouver le calme de son territoire et eut envie de faire une Blague. Pour mettre de côté tout le reste. Elle décida d’envoyer un cadeau à Falali Gémix: un Fugu cuisiné en papillote et sans avoir pris la peine d’en extraire le Poison, évidemment, sinon ce ne serait pas drôle!

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s